please wait

1993 : Where the Action Is
1995 : Noys annoys ...












UNE NOUVELLE SCENE ECLOT

Carte where the action is


Cette année 1993, création de l'association Where the Action Is, qui assurera la promotion des West.

En Mai 1993 : 3ème festival GRBD à Ambierle (42) :  découverte live des Greenfish (Rennes), et Animal Justice
(Lyon, avec des ex Ramblers.)

Le 30 Octobre : Teen Appeal (Grenoble) et Jekylls (Beauvais) à Mably, tous découverts grâce à Larsen et à nouveau tous invités par Génération Rock & BD.

So What !!

Les 05 et 06 Novembre : deux soirées de concert des West (of the fields) au So What.

Eric Fournial/So What 1993
Une scène courante de concert dans la cave du So What, circa 1993
(Au premier plan, Eric Fournial)

So what 94
programmation Mars Avril 1994

1994 :

Création du fanzine Here, le zine des sect- maniacs, support éditorial de l'association Where the action is.
La promo s'intensifie autour du groupe West of the Fields et cette année sort leur troisième démo qui est remarquée par le fanzine Larsen,  puis Abus dangereux  (1994, qui s'étonne que l'on n'ai pas de disque à notre actif), et d'autres fanzines régionaux dont La Gazette des gazelles (Chamalières).  
Le titre : Where the action is. (cqfd)

Un événement important pour le groupe cette année là : la première partie promise d'un grand groupe à Balthazar (Thiers), puisqu'il s'agit des Barracudas qui se reforment !
Malheureusement la tournée européenne est annulée au dernier moment, et le 06 Mai, c'est la première partie des Squares que les West assurent.
Le lendemain, Where the action Is les invitent à jouer au dessus de Roanne.

Dans le même temps, l'association a créé le label WTAI et produit le premier ep vinyl des Out Four (ex West of the fields)   Voir la page du label Wtai

Franck Perreux

Votre serviteur lors d'un concert au bar de Perreux, bien entouré.



Noys annoys an Oyster

Willy Mouton, (ex chanteur des Stuka) revenu depuis quelques temps de Paris, où il était parti à la fin des années 80 monte fin 94 un nouveau trio avec deux compères roannais : Silac.
Le travail qu'il avait commencé à Paris trouve un second souffle sur Roanne.
Le 15 février 1998 est crée l'association Noise annoys an oyster (le bruit dérange la moule)
Dés le mois de Mai 98,  celle-ci défriche la scène hard core locale et nationale. Des concerts réguliers voient le jour au bar le 479 (futur Diable rouge et Citizen rock) puis à St Bonnet, havre des "vieux" punk-rockers qui ont toujours préféré la campagne...

NAAO

public à St Bonnet, 1995
Un concert à St Bonnet, circa 1995 (© M. Salom)


Une série de concerts à Roanne :

De son côté, l'association Where the action is grâce à ses contacts maintenant  nombreux s'est mise à programmer aussi : concerts à Roanne ou aux alentours, des : Squares (1994), Firefox/ Beguiled (USA, 1994), Pickpockets/Jekylls, Los Impossibles, Kek' 66, Slow Slushy Boys, Godzillas, TV Killers/ Protext blue...(1996) (voir le détail des programmations).


Perreux on the rocks !

Ces années coïncident justement avec la création de l'association La Petite maison dans la prairie, en fait montée par les locataires et amis de la ferme de St Bonnet des quarts, quartier général rock à la campagne. Didier Richagneux (Grogneux) et Marc Salom entre autres.
Didier, dont la maman est gérante du café des sports à Perreux permet aussi l'organisation de quelques concerts dans ce lieu bienvenu (et isolé).

On  y verra par exemple :
Witcherry wild, Protext blue, Tv Killers, Out Four, Zatla, Greeneyes, Yellow dog, No words, Mitchum bros, ...etc.

flyerperreux

Boeuf à Perreux
Un boeuf au bar de Perreux, circa 1996
De gauche à droite : Hamid Jarji, Franck Guigue, Lucas Bornibus


Grogneux
Grogneux, derrière le bar.




1996 : Sycomore
Sycomore article

Cette année là, quelques copains issus du groupe Tesche aménagent un studio d'enregistrement dans une ferme familiale vers Amplepluis. Quelques groupes iront y réaliser des maquettes, tels les Blowback's.
Un bon plan, une bonne ambiance, et quelques fêtes, qui malheureusement ne dureront pas bien longtemps.


1997 : Une fin....?


Premier Février 1997 : dernier concert à Roanne des Out Four qui se séparent. Mais des disques du groupe continuent à paraître sur divers labels, et Here, le zine des sect-maniacs continue aussi sur sa lançée, tout comme son catalogue de vpc.

Côté assoc locales, l'essai de fédération des différentes forces rock avec l' AMA : "association des musiques actives" (En fait "Federation l'Actives musiques associaitons") part en eau de boudin. Après deux essais de gros festivals à St Bonnet des quarts avec des programmations exigeantes, le bateau coule.

article ama
article du Progrès du 11/06/97

L'AMA, association des musiques actives a été une tentative en 1997 (déclaration JO 29 Janvier 1997) de fédérer les différentes association rock de Roanne. Noise annoys an oyster,  La petite maison dans la prairie (connection St Bonnet), Contre courant (ré-activée après dix ans de "sommeil"), Le Sycomore, et dans une moindre mesure Where the Action is
Le premier festival organisé sur le terrain de foot de St Bonnet proposait une affiche plutôt intéressante, mais l'association n'avait à mon avis pas vraiment eu le temps de se faire connaître avec d'autres concerts plus petits, et comme je le dis ailleurs, un changement d'époque était en cours... Ce festival ne fut ammorti qu'à peine, et le seccond fût plus un baroud d'honneur qu'autre chose. De sales habitudes avaient été prises depuis quelques temps lors des récents festivals (chacun amenant sa boissson, des bad attitudes durant les concerts...) et un souci de trésorerie un peu délicat plomba l'ambiance.
Aussi.. la fin de l'AMAfut assez triste et prévisible. Beaucoup durent mettre la main à la poche pour éponger certaines dettes, et chacun rentra chez lui. L'assoc est dissoute officiellement le 11 février 1999.

Ama festival 2
L'affiche du dernier festival AMA (coll. P. Gueugnon)

Silac se sépare, Willy repart direction Bordeaux vers d'autres vibrations rock'nroll.

... De mon côté, un peu las des virés dans les bars et des mêmes ambiances qui se répètent, je décroche.
Il faut dire que notre première fille est née en Janvier 1999. Du coup j'en profite pour me marier (...)

Fin temporaire de l'active implication ?...

Peut-être Donfdezics, nouvelle association fédérative formée en Janvier 2005 (mais l'idée avait lancée dés Novembre 2004 via Canal Jazz) fera t'elle mieux ?... il est fort à parier néanmoins que les amateurs de rock ne sachent pas d'avantage se fédérer sur le roannais aujourd'hui qu'il y a dix ans. (...)       ... A suivre ? 

(Ndlr en Mai 2010 : ce collectif fédérateur supporté par François Forestier qui a eu durant presque deux ans un forum assez actif sur le web et a organisé quelques manifestations musicales (dont certaines à fortes connotations politiques) ne s'est jamais constitué officiellement en association loi 1901, et a finit par pérécliter à l'aube de 2008, faute de participants. )